Crise sanitaire : quel animal est à la base de la transmission de la COVID-19 à l’être humain?


/

Depuis l'avènement de la pandémie due au coronavirus, des interrogations se soulèvent de part et d'autre quant à la magie par laquelle le virus a bien pu se frayer un chemin jusqu’à l’humain, avant d’envahir le monde entier. Découvrez dans le présent article quel animal aurait été à la base de cette soudaine transmission selon les analyses scientifiques.

La chauve-souris comme probable transmetteur du coronavirus

Les experts de l'Organisation Mondiale de la Santé ont mené conjointement avec les spécialistes chinois une étude sur l'animal qui serait l'auteur de la transmission du virus jusqu'à l'être humain. Mais les résultats n'ont pas été concluants sur la réponse attendue de tous, même si leur analyse permettait quand-même de dire que le passage virus de l'animal à l'homme semble fort probable. D'un autre côté, ce sont les éléments dévoilés dans un rapport obtenu par l’Agence France-Presse, qui permettent aux scientifiques d'estimer la possibilité que le virus mortel soit directement transmis de la chauve-souris à l’humain.

Processus de cette transmission : un autre animal soupçonné

Avant d'atteindre l'humanité par le biais de la chauve-souris, il est probable, à en croire les experts, que le virus soit passé par un autre animal. Et cet autre animal pourrait, à l'instar du premier, être aussi un mammifère, justement comme ce fut le cas avec SRAS et la civette. Revenant à la tâche, les experts de l'OMS et chinois dans leur analyse mettent la vision sur le pangolin, et en même temps sur le lapin, le chien viverrin, le chat domestique, la civette le blaireau-furet, sans toutefois aucune certitude. Dans la même lancée, les candidats « hôtes intermédiaires » n'ont pas pu trancher dans leur dernier rapport. Ils appellent plutôt à plus d'enquêtes qui vont inclure une plus vaste étendue géographique, en particulier en Chine et dans d'autres pays.